Impro Riviera Events

  • Saga, la cinquième saison - Dernier épisode

    06/06/2019 20h00 - 22h00

    Doit-on encore présenter SAGA V?

    Soit.

    SAGA V vous invite dans la classe du Professeur Lily, Docteur en Histoire, spécialiste ès « capes et d’épées ». Ses méthodes de cours originales donnent vie aux tableaux de l’histoire. 

    Paul Berrocal, Sabine Carron, Boris Degex, Charlotte de Lattre, Alain Ghiringhelli, Florence Wavre et invités.

    Théâtre Montreux-Riviera
    Rue du Pont, 36, 1820 Montreux

    * Résumé de l'épisode précédent *

    Philippe Thiétard et Antoine Mustelier de Saint-Saule, désespérés de ne pas trouver l’assassin de la Reine Lily, tentent de retrouver le bateau de l’homme masqué en suivant les traces laissées dans les courants de la mer. Antoine, pouvant lire dans les orages, est guidé vers une île inconnue où un homme mystérieux leur explique enfin pourquoi la mort de la Reine Lily a été commanditée par les Anglais. Lors de cette discussion Antoine et Philippe apprennent que le Cardinal, conspirant lui aussi contre la Reine, est anglais et qu’il se nomme en réalité Maurice de Windchester. Sur le chemin du retour au palais, Antoine réalise que la nouvelle Reine ne peut être que Léonore de Sévigné et qu’ils doivent s’y rendre au plus vite pour la prévenir du danger qui règne sur elle aussi.
    Au palais, lors de la première séance du conseil des ministres, la nouvelle reine Léonore de Sévigné apprend de ses ministres la situation du front nord et l’état précaire du peuple de France et part avec le ministre des affaires étrangère et de la guerre, au front nord.
    Dans la forêt, la mère Supérieure Henriette de St-Augustin discute avec son amant anglais du sort du front nord. Ils décident de le quitter pour fuir au sud. Chemin faisant, les voilà confrontés à la Reine Léonore. Les Anglais étant soupçonnés d’avoir ordonné la mort de la Reine Lily, la mère supérieure et son Anglais sont arrêtés et placés dans les geôles du palais. L’Anglais, Timothy, avoue sous la torture son aventure avec la Sœur Henriette, mais que le coupable de l’assassinat est le Cardinal. De retour dans les geôles, il libère Henriette et tous deux s’enfuient.
    Alors qu’au palais, Léonore savoure ce nouveau pouvoir royal et ce peuple, qu’elle veut rendre beau et fort en l’aimant et en lui redonnant un avenir, du respect et de la nourriture. Dans les geôles, Antoine Mustelier de St-Saule découvre, dans le livre de lecture de Léonore de Sévigné, son acte de naissance et qu’elle se nomme en fait Léonore Bourbouin et n’est pas de sang noble.
    Dans ses appartements, le Cardinal confesse que ses actions, menées contre la couronne étaient un péché, mais que Dieu lui-même a pu le sauver. Il se repentit à Philippe Thiétard, mais celui-ci le tue. Philippe découvre trop tard que le Cardinal était au Vatican et qu’il n’est peut-être pas à l’origine de cet assassinat…